Familles d’âmes

Les familles d’âmes
D’après le livre de Marie-Lise Labonté, Les familles d’âmes, votre identité divine et la mission de vôtre âme.

Les âmes sont regroupées en familles qui ont des « talents » particuliers. Ces talents peuvent être exprimés dans la vie incarnée de l’entité… ou pas selon le degré d’intégration de l’être.

Voici quelques exemples de familles d’âmes.

Les guérisseurs
C’est une famille très large qui contient beaucoup d’âmes. Ces âmes sont porteuses du fluide de la guérison et prodiguent la guérison sous toutes ses formes. Ces âmes ont reçu maintes initiations dans leurs mains, dans leur cœur, dans leur conscience. L’énergie de guérison est dans chacune de leurs cellules, elles la portent. Même si ce fluide agit sans que ces âmes ne fassent rien consciemment pour cela, cette capacité est amplifiée lorsqu’elles en deviennent conscientes.
Il est très aisé de reconnaître les membres de cette famille car ils résistent tous à la guérison. Ils ont de la difficulté à la reconnaître croyant qu’ils doivent aller la chercher à l’extérieur d’eux-même ou que le voisin est plus guérisseur qu’eux.
Un des tests qui guettent cette famille est l’ego : l’ego gonflé ou l’ego dégonflé du Guérisseur. Elles se sous-estiment ou se surestiment.
Ces âmes ne peuvent pas seulement guérir les humains mais aussi les plantes, les animaux, les objets que l’on croit inanimés. Elles guérissent tout ce qu’elles touchent.
Pourquoi cette famille est-elle si importante ? Il semble qu’elle soit très populaire dans l’au-delà. Maintes âmes qui naissent de la Source, étincelles qui prennent l’identité de l’âme, se dirigent vers la famille des Guérisseurs et maintes âmes de cette famille choisissent l’incarnation terrestre dans ce nouveau millénaire.

Les passeurs d’âmes
Les passeurs ont une action fort spécifique. Dans l’au-delà, elles aident les âmes dans le passage des différents sas vibratoires qu’elles ont à traverser. Elles sont très près  des sas angéliques et archangéliques, du sas des Maîtres ascensionnés et sont aussi très près des étincelles.
Ici-bas elles assistent les différents passages que vous pouvez rencontrer sur la Terre : le passage de l’enfance à l’adolescence, le passage d’un emploi à l’autre, le passage du millénaire, le passage de la mort… Elles assistent et facilitent l’expérience du passage qui est un temps d’évolution spécifique.
Les Passeurs aident également la famille des Chamans dans l’équilibre des transformations. Ils sont fort occupés. Ils ont la capacité d’entrer en communication avec l’au-delà et la nuit est le temps préférentiel pour ceci.
Elles ont aussi souvent la nostalgie de l’au-delà, elles peuvent se perdre dans cette nostalgie.
Dans leur identité vibratoire ces âmes possèdent cette très grande qualité : vouloir aider constamment les âmes. Elles ont une grande disponibilité à aider les âmes, nuit et jour. C’est pourquoi certaines peuvent se perdre dans le rôle de sauveteur.
Les Passeurs ont une grande facilité à attirer les âmes qui errent, qui n’ont pas d’identité ou l’ont perdue. Celles-ci les reconnaissent de l’au-delà car ce sont elles qui les ont aidées dans l’affinement de leur identité vibratoire. Ce sont des Passeurs d’Amour et seul l’Amour les nourrit.

Les chamans
De la famille des guérisseurs est née également la famille des chamans. Ces âmes ont choisi d’accompagner le fluide du chamanisme sur la planète Terre. Elles équilibrent constamment les fluides de la planète avec les fluides interplanétaires.
Elles ne sont pas nécessairement incarnées en tant qu’Amérindien mais peuvent appartenir à n’importe quelle nation. Il n’y a pas de systèmes de croyance dans l’au-delà. Le Chaman est la vibration que porte l’âme et a pour but d’aider la planète Terre et tous ses éléments à vivre une guérison, à aligner leurs vibrations.
Ces âmes sont porteuses du fluide de la transformation. Elles ont la capacité de transformer l’enveloppe physique, de transmuter un organe interne et ses cristallisations, de transmuter une plante pour l’utilisation de ses propriétés, toujours dans le but de servir le fluide de la guérison. Elles ont besoin de s’enraciner dans des lieux très précis pour servir.
Une des difficultés qu’elles rencontrent dans leur incarnation est de s’enliser dans la physicalité, de devenir trop lourdes. Nous parlons ici de la densité de la personnalité et non du poids physique.
Ces âmes utilisent toute leur vie des rituels, des symboles sans même le savoir. Il est urgent qu’elles deviennent conscientes des signes qui sont placés sur leur chemin et qu’elles portent beaucoup plus de respect aux éléments qui les entourent : l’eau, la terre, le feu, le ciel, l’air, les nuages etc…

Il existe de nombreuses autres familles d’âmes ; pour en savoir plus reportez-vous au livre de M-L Labonté, Les familles d’âmes